L’intérêt des relations entre start-ups et grands groupes

2019-04-11T10:42:23+02:0010/04/2019|Mailoop|Verso|0 Comments

Collaboration start-ups & grands groupes : pouvoir mêler traditionnel et innovation

                                                                                                                                                                      le 10 Avril, 2019

Même si elles disposent de ressources très importantes, les grandes entreprises rencontrent aujourd’hui de réelles difficultés lorsqu’il s’agit d’innovation. Si leur taille leur permet de bénéficier d’importantes économies d’échelle, elle induit également le recrutement de toujours plus de collaborateurs. Les structures sont ainsi très hiérarchisées, peu agiles et presque jamais encouragées à la créativité.

Dans le même temps, les start-ups se développent de plus en plus, avec certes, moins de moyens, mais des idées toujours plus novatrices et accessibles.

Où est le problème ?

L’innovation demande de pouvoir sortir des sentiers battus, oublier les processus habituels pour réfléchir outside the box. Or, pour les grandes entreprises, l’innovation est rarement effective étant donné les nombreux paramètres décisionnels.

C’est là qu’arrivent les start-ups. Jeunes, dynamiques, disposées à toujours apporter de nouvelles idées, elles sont une solution inévitable pour trouver des opportunités d’innovation. L’intérêt est donc pour les grandes entreprises d’ouvrir de nouveaux partenariats avec ces start-ups, afin de raccourcir les cycles d’innovation et générer des améliorations.

Une collaboration qui profite à tous

En échange d’une coopération innovante, les grandes entreprises offrent aux plus petites visibilité, ressources financières et humaines, réseau.

D’après une analyse dela pépinière de start-up Village by CA et le cabinet de conseil Bluenove, la collaboration entre start-ups et grands groupes devrait connaître des jours heureux. En effet, la relation de confiance et de bienveillance semble s’être installée :  84 % des grands groupes trouvent que les objectifs de collaboration sont plutôt clairs ou très clairs lorsqu’ils travaillent avec des start-up et 71 % des start-ups le pensent également.

              

                               Une ombre au tableau : la gestion des délais

En revanche, les délais d’exécution semblent toujours trop longs tant pour les start-ups que pour les grandes entreprises. Toujours selon l’étude, 64% pensent que les délais de paiement sont beaucoup trop longs, ce qui est un point crucial chez les jeunes start-ups aujourd’hui.

Nos conseils pour une meilleure relation start-up & grands compte

  • Définir l’objectif stratégique :pour que chacun puisse avoir une vision claire et précise du projet, il est impératif de définir au préalable le problème auquel vous souhaitez répondre ainsi que de le recontextualiser dans votre environnement.
  • Définir les personnes et moyens alloués à la collaboration :temps, personnes, budget, fréquence, etc.
  • Être flexible et ouvert au changement:il est indispensable de pouvoir concilier les visions de chacun, notamment concernant les temps d’action et de décision. Grands groupes et start-ups pensent et agissent avec une mesure différente du

 

Laisser un commentaire